Soutiens professionnels au cabinet : consultez le rapport d’analyse des Groupes Qualité bretons

Une réflexion sur les soutiens professionnels du médecin au cabinet a été menée par les Groupes Qualité (GQ) bretons au printemps 2021. Le rapport d’analyse issu de ces échanges est disponible.

Contexte d’élaboration de ce rapport

Ce rapport a été réalisé par les Drs Thomas Gélineau (animateur GQ) et Hervé Le Néel (coordonnateur GQ), à partir des échanges entre les participants de 35 Groupes Qualité bretons en avril 2021. Le thème « Quels sont les soutiens professionnels du médecin traitant au sein du cabinet (IPA – Infirmière de Pratique Avancée / ASALEE / assistants médicaux / secrétaires médicaux) ? » a en effet été discuté lors de la séance des Groupes Qualité bretons en avril 2021.

Les réunions sur ce thème ont accueilli 203 participants médecins généralistes. Ils ont démontré leur forte motivation à partager leur ressenti sur l’organisation actuelle et à venir de leur cabinet. 22 invités à ces réunions ont aussi été recensés (principalement des infirmières IDE, Asalee ou IPA).

Principaux points mis en valeur dans ce rapport des Groupes Qualité bretons

Pour les participants, la qualité des soins bénéficie (ou pourrait bénéficier) de ces nouveaux métiers. Les médecins travaillant déjà avec ces soutiens professionnels sont très enthousiastes. Ils indiquent que l’équipe de soins est alors le point central, au service d’une qualité améliorée, très majoritairement en éducation thérapeutique (ETP). Mais beaucoup considèrent que le recours à ce type d’organisation doit impérativement contribuer à la qualité et au confort de travail du médecin généraliste, car cela favorise la pérennité du médecin sur le territoire.

Bien que cette séance ne privilégiait pas particulièrement le dispositif ASALEE, il est intéressant de noter que c’est autour de ce soutien que se sont concentrés la majorité des retours. Cela s’explique principalement par l’expérience des participants en la matière.

Les IPA ou les assistants médicaux, qui sont vus comme des « nouveaux métiers » moins connus, ont également été évoqués. Le manque de retours concrets sur ces professions a conduit à des discussions souvent teintées de réticence (d’ailleurs exacerbée pour les médecins dépourvus d’expérience Asalee). En effet, des commentaires associent par exemple les dispositifs des assistants médicaux et des IPA au déficit démographique médical ou à des considérations économiques.

Le rapport des Groupes Qualité revient en détail successivement sur chacun des soutiens professionnels évoqués :

  • Infirmiers Asalee
  • Assistants médicaux
  • Articulation assistants-secrétaires
  • IPA

Pour en savoir plus

Crédits image : Illustration Vecteurs par Vecteezy

Partager cet article

Les autres actualités des Groupes Qualité Bretagne